Richard Ying – Blog

10 novembre 2009

5 ans de Firefox : longue vie au panda roux

Après un post Microsoft et un post Apple, il valait mieux parler un peu de logiciel libre pour ne pas m’attirer les foudres des libristes.
Firefox fêtait hier soir son cinquième anniversaire. Tristan Nitot, le célèbre président-blogueur de Mozilla Europe, était ainsi entouré de Jean-Paul Huchon (président du conseil régional d’Ile-de-France) et de John Lilly, président de la Mozilla Corporation, pour revenir sur 5 années de progrès dans les standards, permis par la démocratisation du logiciel libre qu’est Firefox.
DSC_0108

En tout cas, vous êtes 55% à visiter ce blog avec Firefox. Les navigateurs suivants sont Internet Explorer (27% dont la moitié sous IE8 et encore un tiers sous IE7), Safari (6,9%) et Chrome (6,8%). Les poussières correspondent à de l’Opera, du Konqueror et… Playstation 3.
Les 4,9% sous IE6, il va falloir passer à un navigateur plus récent !

Personnellement, utilisateur de Netscape, puis de la suite Mozilla, j’ai été un early adopter de Firefox. Bien que passant par d’autres navigateurs de temps en temps, je n’ai jamais totalement basculé sur Internet Explorer, Safari, Opera et encore moins Chrome…
Je suis sans doute trop attaché aux extensions de Firefox pour aller ailleurs.

Pour ceux qui veulent revoir ce qui s’est dit, je vous ai filmé 45 minutes de discours et démos. Désolé, la vidéo (enregistrée avec mon D90 sans trépied) est aussi charcutée par la prise de photos.

Vous pourrez retrouver mon album photos de la soirée des 5 ans de Firefox sur Flickr.
Petit best of. (suite…)

27 mai 2009

Configurer FreeWifi (ou comment partager son wifi chez Free)

Filed under: Internet et multimédia,Technologies — Richard Ying @ 0:28. 21 commentaires.

La fournisseur d’accès Free a dévoilé hier le nouveau service qui va changer les habitudes de ses abonnés puisqu’il s’agit tout bonnement de permettre à tout freenautes de se connecter à n’importe quelle Freebox activée.

Dans le principe ça ne change pas de ce proposent Neuf-SFR ou FON, et pourtant…
Par rapport à ces deux services, Free — avec le FreeWifi — propose de différencier les adresses IP identifiant les invités de celle utilisée par la connexion habituelle. Il s’agit d’une nouveauté majeure à l’heure où la HADOPI va identifier les infractions supposées avec les IP.
Ensuite, au niveau de la taille, Free annonce le plus grand réseau au monde. Avec un potentiel de plus de 3 millions de Freebox HD (à condition qu’elles rebootent et que les Freenautes ne désactivent pas l’option Wifi), le réseau FreeWifi dépasserait largement les 400 000 routeurs FON actifs à travers le monde et le million de NeufBox accessibles.

Abonné Free, c’est avec une certaine joie que je vais utiliser le FreeWifi dans mes déplacements.

Voici donc un petit tuto avec captures de la procédure de configuration de votre accès.
(suite…)

7 mai 2009

Visages crispés : la tension monte à l’Assemblée

Filed under: Actualités françaises,Culture,Internet et multimédia,Parlement,Technologies — Richard Ying @ 15:06. Les commentaires sont fermés.

Article initialement publié sur LePost.fr

Hier soir, les discussions sur le projet de loi Création et Internet dit « HADOPI » se sont poursuivies à l’Assemblée nationale alors que le Parlement Européen avait pour la troisième fois adopté l’amendement 46 (ex-148) au Paquet Télécom.
DSC_3517p

L’amendement des eurodéputés pose en effet qu’aucune « restriction ne peut être imposée aux droits et libertés fondamentaux des utilisateurs finaux [d'Internet] sans décision préalable des autorités judiciaires », ce qui rend impossible pour la future Haute Autorité de prendre des sanctions de suspension d’accès à Internet.
Présent dans les tribunes, j’ai pu constater que cette décision du législatif européen n’a pas manqué de pimenter les débats, avec des députés déjà très remontés les jours précédents.

Détente en début de séance

Jean-Pierre Brard, comme d’habitude a réussi à (brièvement) détendre ses collègues, cette fois-ci avec une bouteille de vin. En invitant la ministre et le rapporteur à fêter le vote du Parlement Européen, le député de Montreuil a présenté le vin du domaine de Bérénas (dans le Languedoc) opportunément appelé « HADOPI » et dont les profits de vente sont reversés à l’association La Quadrature du Net.
DSC_2526

Intrigué par cette bouteille, le député Jean-Pierre Soisson (UMP) s’est approché : « Ce que raconte M. Bloche [sur le vote des eurodéputés] n’a aucun intérêt. Au moins, une bouteille, cela a un autre charme ! »
DSC_2588

Mais il dut rapidement revenir à son siège à l’invitation du président de séance.
DSC_2599
La jalousie explique peut-être les râles poussés tout le long des discussions.
(suite…)

5 mai 2009

La surveillance des députés avant la surveillance des internautes

Filed under: Actualités françaises,Culture,Internet et multimédia,Parlement,Technologies — Richard Ying @ 11:36. Les commentaires sont fermés.

Article initialement publié sur LePost.fr

Après le rejet en première lecture du projet de loi « favorisant la diffusion et la protection de la création sur internet », le texte est revenu en seconde lecture la semaine dernière.
Aperçu de l’ambiance hier dans l’hémicycle, d’où j’ai suivi les débats…

L’UMP à l’affût de tout déséquilibre des votes

Après la désormais fameuse scène des rideaux où des députés socialistes en embuscade ont fait basculé les votes, l’UMP surveille désormais tout mouvement à l’approche de l’hémicycle pour éviter des arrivées surprises.
DSC_734

Echangeant constamment avec Roger Karoutchi (secrétaire d’État chargé des Relations avec le Parlement), ce sont ainsi 4 personnes qui se sont relayées hier pour compter les députés présents et verifier que les anti-HADOPI ne se retrouvent pas majoritaires.
Avec plus de quinze députés supplémentaires, aucun problème. Mais les préposés semblent avoir eu un moment de panique lorsque la différence fut réduite à 4, les sorties de la salle des séances sont devenues plus fréquentes.
Bon, les députés réquisitionnés ont passé le temps comme ils ont pu, entamant parfois la lecture d’un roman…
DSC_366
(suite…)

1 avril 2009

Un geste absurde pour un projet de loi absurde

Filed under: Actualités françaises,Culture,Internet et multimédia,Parlement,Technologies — Richard Ying @ 16:32. Les commentaires sont fermés.

Article initialement publié sur LePost.fr

Alors que les députés UMP pro-HADOPI continuent de se déplacer sans connaître grand chose à la technique (et notamment l’applicabilité),
Alors que les députés anti-HADOPI qui s’y connaissent ont du mal à mobiliser des collègues qui maîtrisent mal le sujet,
Alors que le caractère facultatif des mails d’avertissement maintient le principe d’une riposte graduée en deux étapes,
Alors que le refus de plusieurs amendements laisse une grande place à l’arbitraire dans le fonctionnement de la Haute Autorité,
Alors que les pro-HADOPI ont adopté un amendement qui fait décider arbitrairement de la légalité d’une oeuvre sur Internet via un système flou de labellisation,
Alors que les pro-HADOPI ont décidé d’imposer aux moteurs de recherche de favoriser les oeuvres labellisées, violant la neutralité du web,
Alors que la Haute Autorité pourra expérimenter toute méthode intrusive/technique/liberticide/… (telle que le filtrage),
Alors que Christine Albanel et Franck Riester n’ont toujours pas apporté de réponse aux questions sur la faisabilité technique du dispositif de riposte graduée,
Et alors que les députés anti-suspension de l’UMP aient réussi à faire adopter un amendement amnistiant les délits de contrefaçon d’oeuvres interprétées survenus avant la promulgation de la loi,
Un collectif d’artistes a coordonné une flash-mob dénonçant le caractère absurde du projet de loi. « Puisque nous ne sommes pas entendus, nous en arrivons au geste absurde » explique le site officiel Internaute mon Amour.
Concrètement, les participants ont été invités à lever un artichaut sous les fenêtres du ministère de la Culture à midi sonnant (on est le premier mercredi du mois après tout…) avant de le déposer devant l’entrée de la rue de Valois.
Environ 80 personnes ont répondu présent avec des artichauts, ou avec des dessins d’artichauts (voire même des brocolis en substituts).
DSC_0012

DSC_0110

On appréciera le sens de l’humour du ministère venus aider les flash-mobers à assaisonner les artichauts avec de la vinaigrette (payée par le contribuable ?). Le détournement par les fonctionnaires de la rue de Valois fut cordial et aucun incident n’est à déplorer.

Bon, au final, une protestation sous forme artistique qui ne sera pas prise en compte et un texte est devenu plus répressif.
On peut même compter sur la Commission Mixte Paritaire pour éliminer cette histoire d’amnistie…

31 mars 2009

« Rien de nouveau sous le soleil », mais des citations à volonté

Filed under: Actualités françaises,Culture,Internet et multimédia,Parlement,Technologies — Richard Ying @ 10:46. Les commentaires sont fermés.

Article initialement publié sur LePost.fr

Comme indiqué au tout début du live, je me suis rendu à l’Assemblée Nationale pour la première séance de cette journée de reprise des discussions sur la loi Création et Internet.
DSC_0001

Comme prévu, le fait de venir au Palais Bourbon a permis de déceler quelques petits détails qui donnent toutes les raisons de revenir. Par exemple ? Cette députée de la majorité qui s’exclame juste avant le début de la séance et de façon à ce qu’on l’entende distinctement depuis les tribunes du public : « Ah bah on est venu pour toi Franck [Riester (UMP)], on est vraiment venus pour toi ! », démontrant à elle seule que de nombreux députés UMP ne sont là que pour enregistrer les positions du rapporteur du projet de loi.
(suite…)

29 mars 2009

Reprise des discussions sur HADOPI : venez !

Filed under: Actualités françaises,Culture,Internet et multimédia,Parlement,Technologies — Richard Ying @ 3:43. Les commentaires sont fermés.

Article initialement publié sur LePost.fr

Le 12 mars dernier, nos députés ont commencé à examiner les amendements qui constituent le coeur du projet de loi « Création répression et Internet » : ceux de l’article 2 qui institue la riposte dite « graduée ».
A cette occasion, les députés de gauche ont appelé à un rassemblement de la jeunesse devant l’Assemblée Nationale. Au total, plus de 200 personnes sont venues à tour de rôle, avec un pic à 100 présents simultanément.
DSC_0471

Ce rassemblement a eu un faible écho, mais il fut suffisant pour que Lionel Tardy (UMP) et Martine Billard (Verts) viennent saluer les manifestants… et surtout donner des cartons d’entrée pour assister aux discussions.
DSC_0608 DSC_0588

De nombreux citoyens présents ce soir là ont ainsi pu observer — sans écran interposé — leurs représentants discuter du bien fondé de ce projet de loi.
Faisant partie du public, je peux vous assurer que l’ambiance au sein du Palais Bourbon n’est pas exactement celle qui est restituée lors des retransmissions en ligne : vous ne voyez que l’orateur et pas ce qui se passe autour.
Pourtant, ce que font les autres députés présents est aussi capital dans la compréhension des votes. Hormis ceux qui sont opposés au projet de loi et les rapporteurs des commissions, la plupart des députés de la majorité ne sont là que pour donner un rôle de chambre d’enregistrement des votes. Ceux-là n’écoutent les débats que d’une oreille et ne font que lever le bras quand le rapporteur ou la ministre de la Culture le leur dise.
Les manifestants qui m’ont accompagné n’ont pu que se désoler de voir tant de députés UMP présents uniquement pour confirmer la direction donnée par madame Albanel ou monsieur Riester. Nous avons ainsi pu remarquer : une députée lire un document sur les OGM, un député surveiller la recharge de son eeePC, un autre feuilletant d’abord le Figaro avant de se replier sur des hebdomadaires d’information, deux collègues qui discutaient pendant tout le vote, Frédéric Lefebvre arrivant pile au bon moment pour rétablir les votes alors que les anti-HADOPI allaient faire adopter un amendement, puis ce même député circuler dans les rangs pour papoter avec ses collègues sans se préoccuper des discussions…
Hormis les députés anti-HADOPI (au moins en partie opposés) Lionel Tardy (UMP), Patrice Martin-Lalande (UMP) et Jean Dionis du Séjour (Nouveau Centre), ainsi que les trois rapporteurs pro-HADOPI des commissions, les députés de la majorité ont superbement ignoré les débats, même s’ils se sont étonnés de voir tant de « gus » dans les tribunes du public.
Sachant qu’il est rare de voir un public manifester de l’intérêt pour un débat au point d’y assister physiquement, il fut troublant pour les députés pro-HADOPI de voir du public anti-HADOPI dans l’hémicycle, d’autant plus à une séance du soir.

N’hésitez donc pas à venir physiquement aux séances de l’Assemblée Nationale pour les troubler encore plus. La reprise des débats dès ce lundi constitue une occasion de montrer à ceux qui sont censés nous représenter que nous sommes opposés au projet de loi.
Pour cela, il suffit de demander un carton d’entrée à un député ou un assistant parlementaire.
Attention, les téléphones, appareils photos et caméras sont interdits dans l’hémicycle. Il faut porter une tenue convenable (manches longues, veste avec une chemise…) sans signe distinctif et ne pas se manifester publiquement.
Le seul moyen raisonnable de manifester sa position est de tous s’habiller de façon identique pour la séance.
Je vous appelle à assister physiquement aux discussions sur le projet de loi Création et Internet vêtus de noir pour montrer que la riposte graduée n’est pas une bonne solution aux problèmes de contrefaçon.
Pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer, connectez-vous à la retransmission.

12 mars 2009

C’est la fête de l’Internet !

Filed under: Actualités françaises,Culture,Internet et multimédia,Parlement,Technologies — Richard Ying @ 2:15. Les commentaires sont fermés.

Article initialement publié sur LePost.fr

Avec 3 jours d’avance, l’Assemblée Nationale a fêté à sa façon le réseau des réseaux.
Pour cette première journée de discussion du projet de loi « Création et Internet », les internautes ont eu l’honneur d’une mise à disposition en VOD (Vidéo à la demande) qui ne fonctionne pas à l’heure où est publié ce post puisque les fichiers restent désespérément inaccessibles.
Comme le veut la tradition, l’examen de ce projet de loi a commencé par un discours de la ministre en charge du texte et par les interventions des rapporteurs (trois dont deux pour avis) des commissions consultées.
Rien de nouveau dans les discours, si ce n’est la pétition des 10 000 artistes soutenant le projet de loi qui a souvent rempli le rôle d’argument massue chez les pro-HADOPI, mais aussi chez Sandrine Mazetier (députée SRC opposée au projet) qui a cité une Lorie peu reconnaissante d’avoir été découverte grâce au web
Comme hier, les partisans au projet ont continué à sortir des affirmations fausses, alors même que les médias étrangers se mettent à les corriger. Ainsi, alors que pour Christine Albanel nos voisins européens nous envient le texte, le site américain Ars Technica rappelle que personne n’a adopté un texte aussi dur (« toughest »), tandis que le groupe socialiste énonçait une liste de pays qui ont définitivement écarté l’idée d’une riposte graduée.

Dans les faits marquants, l’absence de Franck Riester (UMP) après 18h30 a été remarquée par Christian Paul (SRC), tandis qu’aucun député UMP n’était présent au début de la deuxième séance à 21h30.
Encore dans le best-of, Patrick Bloche (pendant la première séance, groupe SRC) et Didier Mathus (pendant la deuxième séance, groupe SRC) ont mené une attaque frontale et très complète contre le projet de loi.
Toujours chez les anti-HADOPI, Jean-Pierre Brard (GDR) a appelé à envoyer des mails de protestation à Christine Albanel puis à Franck Riester (pour qu’il n’y ait pas d’ « injustice »). Didier Mathus (SRC) a quant à lui appelé la jeunesse à manifester ce jeudi à 18h devant l’Assemblée Nationale.
Parmi ces opposants, nous avons aussi constaté la présence de députés UMP (notamment Lionel Tardy ou Alain Suguenot de façon plus nuancée) et de députés Nouveau Centre (l’inébranlable Jean Dionis du Séjour) qui ont conditionné leur vote à l’adoption de nombreux amendements.
Chez les anti-HADOPI, on a réfuté tous les arguments des opposants et défendu sans grosse surprise le projet de loi, interrompant les orateurs, quitte à se faire rappeler à l’ordre par les présidents de séance comme ce fut le cas pour Philippe Gosselin (UMP) ou encore le rapporteur lui-même Franck Riester (UMP).

Ce fut un beau dialogue de sourds, chaque camp accusant l’autre d’user d’arguments caricaturaux…
Echec de la loi DADVSI, MGMT et l’UMP, implication de Luc Besson, intérêts financiers, positions des socialistes, licence globale, Parlement Européen, CNIL, loi qui « part en… « quenouille », pédagogie, envoi de mails de propagande, « offre illégale de films pornographiques violents », consensus sur les accords de l’Elysée, amende, emplois perdus, vol dans les magasins, adaptation au numérique, séparation des pouvoirs, exception culturelle, etc. Tout y est passé.
A l’issue de cette première journée, on peut donc raisonnablement considérer que les positions respectives ont été présentées.
Les députés qui ont suivi le projet seront dans les conditions idéales pour examiner les 415 amendements qui les attendent au cours des séances qui viennent… à commencer par celle d’aujourd’hui 10 heures.
A priori, si les députés suivent correctement l’ensemble des arguments formulés contre le projet de loi, celui-ci ne passera pas. Mais il ne faut pas se faire d’illusion quand les membres d’une Commission Mixte Paritaire sont majoritairement pro-HADOPI…

11 mars 2009

Albanel – Riester : un excellent duo d’improvisation

Filed under: Actualités françaises,Culture,Internet et multimédia,Parlement,Technologies — Richard Ying @ 1:36. Les commentaires sont fermés.

Article initialement publié sur LePost.fr

A l’issue de ce qui devait être la première journée d’examen du « projet de loi favorisant la diffusion et la protection de la création sur Internet », rien.
Les présentations des rapports des commissions et le discours de la ministre de la Culture ont été repoussés suite au retard pris sur le projet de réforme des hôpitaux.

Ceux qui se sont déplacés pour les beaux yeux de la ministre en ont eu pour leur argent puisqu’il l’ont entendue s’exprimer lors des questions au gouvernement.
Incarné par Christine Albanel et le député rapporteur du projet Franck Riester, un très émouvant tandem a en effet défendu avec force et conviction la création de l’HADOPI pour « dissiper les craintes de [leurs] collègues et rappeler l’importance de ce projet de loi pour nos filières culturelles et, au delà, pour ce qui est une des grandes fiertés de notre pays, notre exception culturelle.
Un duo très doué dans l’improvisation, à ne pas en douter. La ministre avait un discours bien rodé après avoir réalisé lundi un véritable marathon des ondes. Le rapporteur a quant à lui assumé un rôle très naturel, épaulé avec quelques fiches feuilles de notes…
Rien de bien nouveau dans les deux fois 2 minutes réglementaires d’argumentaires : hémorragie dans les industries culturelles, 450 000 films téléchargés illégalement par jour, 10 000 emplois supprimés d’ici 2012, 50% de l’économie de la musique effondrée aujourd’hui… Ce sont toujours les mêmes chiffres issus d’études sans véritable fondement. Plus c’est gros, mieux ça passe. Quand on pense que de vrais travaux scientifiques existent, c’est un véritable gâchis…
A nouveau, on nous répète que ce projet de loi « repose sur un consensus historique signé à l’Elysée entre les professionnels de la Culture, de l’Internet et des télécommunication » alors que les représentants de Free maintiennent depuis 2007 qu’ils ont signé des feuilles blanches !
Selon Franck Riester, la réponse graduée « prévoit 2 avertissements préalables avant une éventuelle suspension temporaire de l’accès Internet », rien de vraiment « pédagogique » comme l’affirme à tout va la ministre. En fait la formulation de l’article L. 331-24 est « la commission de protection des droits peut envoyer à l’abonné », ce qui montre que la riposte ne comporte qu’un avertissement avant la sanction : le recommandé.
« Rien à voir donc avec le dispositif pénal actuel avec ses amendes et peines de prison » puisque les dispositions vont s’additionner. Les amendes et la prison punissent le piratage tandis que les sanctions de l’HADOPI vont sanctionner le manquement à la surveillance de l’accès. Contrairement à ce que laissent entendre les partisans du projet de loi : les sanctions vont se cumuler.
Pour Christine Albanel, c’est un texte « fondamentalement favorable aux internautes puisqu’il vise à accroître l’offre légale [...] avec des modèles très différents, à aller permettre d’écouter ce qu’on appelle *des sites de streaming*, ces sites où vous pouvez écouter gratuitement autant de musiques que vous le voulez ». Mais elle oublie que les modèles économiques de ces sites reposent encore principalement sur la publicité et que ces ressources sont limitées.
On apprend que le texte permettra de « sanctionner de manière mesurée puisque cela résultera d’un dialogue entre l’internaute et la Haute Autorité ». Une conversation sur la base d’une procédure contradictoire qui durera une trentaine de secondes, si la ministre veut tenir ce rythme de 1000 décisions par jour prises par seulement 3 personnes…

Au final, toujours autant de désinformation autour d’un texte que les partisans de l’HADOPI et de la riposte graduée n’arrivent plus à défendre dans leur propre camp.
Au moins, ils ont retenu qu’il ne fallait pas parler des opposants, car 5 gus dans un garage peuvent vite propager de bonnes paroles

3 février 2009

Projet de loi « Création et Internet » : soyons critiques

Après l’adoption d’un texte le 30 octobre 2008 au Sénat, l’examen du projet de loi « Création et Internet » à l’Assemblée Nationale approche.
Il passera à l’Assemblée Nationale à la fin du mois début mars, mais il faut savoir que la commission des lois se penchera dessus les 16 et 17 février prochains.

Ce projet de loi est hautement polémique.
Il instituerait une Haute Autorité (HADOPI) qui aura le pouvoir de sanctionner les internautes si leur connexion est utilisée pour pirater des œuvres protégées, même si le délit n’est pas de leur fait.
Imaginées pour lutter contre le téléchargement illégal, les mesures qui seraient mises en place nuiraient à des droits fondamentaux, créeraient un droit spécifique contraire à la Constitution et à la Jurisprudence Européenne et se baseraient sur des informations inadaptées au contexte actuel.

Ayant récemment travaillé sur ce sujet dans le cadre de mon cours de politiques culturelles, j’ai rédigé un dossier compilant les différentes critiques.
Convaincu que ce texte est préjudiciable tant pour les internautes que pour le respect du Droit, je souhaitais partager ce document, que j’ai adapté à une problématique moins universitaire.
Je pense qu’il pourra servir de base à une critique plus poussée tout en permettant au profane de mieux appréhender les questions soulevées par le texte actuel.

Les critiques relevées sont organisées dans quatre ensembles :
1. Atteinte aux libertés fondamentales
1.1. La coupure de l’accès à Internet est une atteinte à la liberté de communication au regard de l’importance d’internet dans les liens sociaux.
1.2. La collecte d’adresses IP et d’autres données personnelles et leur utilisation constituent des atteintes à la vie privée.
1.3. Les éventuelles mesures de filtrage et de surveillance sont des atteintes à la liberté de communication et à la vie privée.
2. Création d’un droit spécifique
2.1. Les mesures décrites sont disproportionnées pour un délit par rapport à ce qui existe pour des crimes.
2.2. L’HADOPI, autorité administrative, se substitue au pouvoir judiciaire.
2.3. La procédure de sanction atteint à la présomption d’innocence, le relevé d’adresse IP est insuffisant et on ne peut formuler un recours qu’après sanction.
2.4. Les 3 membres de la Commission de protection des droits traiteront 1000 décisions par jour, soit plus d’une décision par minute, ce qui ne permet pas de garantir une procédure contradictoire.
2.5. La gradation est contournée puisque le projet de loi n’impose que deux étapes : le recommandé et la procédure de sanction. Les e-mails d’avertissement sont facultatifs.
En outre, la proposition d’une transaction (qui correspond à un aveu de culpabilité) se passe de tout avertissement préalable.
2.6. Une sanction par l’HADOPI n’empêche pas une action pénale en contrefaçon d’oeuvre. Un abonné peut donc avoir une « double peine ».
2.7. Le projet créé une responsabilité du fait d’autrui, inédite dans le droit français.
2.8. Un recours après décision ne sera pas suspensif : l’accès à Internet sera suspendu ou limité pendant tout le temps de la procédure judiciaire.
3. Non-respect des accords de l’Elysée
3.1. Aucune offre légale compétitive n’est vraiment en cours de développement. La levée des DRM s’est traduite par une hausse des prix.
3.2. L’application de la loi aura des coûts colossaux pour les fournisseurs d’accès. En fonction des capacités de chacun des FAI, une distorsion de la concurrence va se créer.
3.3. Le budget de fonctionnement de l’HADOPI ne couvrira pas les coûts d’envoi des avertissements. Et les FAI n’ont pas à assumer ces coûts.
4. Atteinte à des principes techniques
1.1. En imposant un filtrage des protocoles et des sites, la loi atteint à la neutralité du web.
1.2. En refusant des moyens de sécurisation compatibles sur toute plate-forme, la loi atteint au principe d’interopérabilité, pourtant utilisé pour justifier la levée des DRM.
5. Critiques des fondements du texte
5.1. Le texte repose sur une causalité entre téléchargement illégal et baisse des ventes, ce qui n’a jamais été prouvé. Les études scientifiques montrent même le contraire.
5.2. La conception et l’examen du texte ont été témoins de multiples interventions de la part des acteurs les plus avantagés par le projet.
5.3. Le constat de baisse des ventes de CD intervient alors que l’on passe à une économie dématérialisée. Un chiffre d’affaire comprenant les coûts de distribution n’est pas un indicateur de baisse des ventes de titres.
5.4. Le projet est déjà dépassé par les techniques des pirates les plus expérimentés. La recherche de nouveaux moyens de détection coûtera plus qu’elle ne sera efficace.
5.5. L’adresse IP n’est pas une preuve fiable, elle peut être falsifiée par plusieurs moyens et des erreurs sont également possibles.

Version actuelle : 2 mars 2009 – 2.1

> Télécharger le dossier (fichier .doc) <
> Télécharger le dossier (fichier .pdf) <

Le dossier est diffusé sous licence Creative Commons, j’espère que l’on me transmettra les modifications qui seront apportées, pour que je puisse actualiser mon propre fichier.

5 octobre 2008

Fashion Geek by SFR

Filed under: Blog(s),Comptes-rendus,Technologies — Richard Ying @ 23:41. Les commentaires sont fermés.

Jeudi dernier, SFR et Elegangz invitaient des blogueurs à (re)découvrir le Studio SFR au cours d’une soirée Fashion Geek.
DSC_0001

A l’occasion de la Fashion Week, SFR a en effet programmé une série d’évenements Fashion Mobile et installé des créations d’Andréa Crews et de LAPS.

Exceptionnellement, les objets décorant cette installation ont été décrochés pour que les blogueurs geeks puissent les manipuler.
DSC_0009

(suite…)

25 septembre 2008

Deux vidéos avec le Nikon D90

Filed under: Ma Vie,Photographie,Technologies — Richard Ying @ 18:37. 11 commentaires.

J’ai toujours pas eu l’occasion de filmer de beaux sujets, mais je suis déjà bluffé par la qualité du mode D-video du Nikon D90… Exemple avec deux vidéos filmées aujourd’hui en allant au salon E-Commerce 2008.

PS : Ceci est mon 999e article :P

23 septembre 2008

Nikon D90 : premier avis

Filed under: Ma Vie,Photographie,Technologies — Richard Ying @ 23:19. 18 commentaires.

J’ai craqué. j’ai fini par acheter le Nikon D90, 4 jours seulement après sa commercialisation en France. Il faut dire que j’en avais marre d’attendre le retour du D40X, toujours en réparation chez Pixmania.
Au passage, ce joujou à 1100 euros (arf…) a englouti une grande partie de mes indemnités de stage et la carte cadeau que l’on m’a offert pour mon départ (un petit bout de mes anciens collègues dans ce bel appareil ^^).

Voici la boîte du kit D90 + 18-105 VR, prise par la bête elle-même.
DSC_0002
Bon, il est en rupture presque partout donc pour en trouver un, je vous donne une astuce : le site FNAC donne les disponibilités de la plupart de ses produits…
(suite…)

4 septembre 2008

Une soirée pour débuter le test de la 3G+ Bouygues

Filed under: Blog(s),Comptes-rendus,Technologies — Richard Ying @ 23:59. 5 commentaires.

Bouygues Telecom a proposé à quelques blogueurs de tester son option Web&Mail.
En faisant partie, j’ai été invité ce soir à récupérer un Nokia N95 avec un forfait DATA au cours d’une soirée à quelques pas des Champs Elysées.
DSC_0031
Accueillis par Franck Lassagne (de Giiks.com), Jonathan Moreau, Sébastien Cailluet, Florian Lapôtre, Gregori Pujol et moi avons d’abord été dîner au restaurant le Bound, où l’on a pu se familiariser avec le N95 et configurer le DATA (c’était du EDGE : le signal était trop dégradé au fond de la salle, mon mobile Orange ne captait rien…).
SNV84068

En sortant, nous avons enfin eu la 3G+ (affiché « 3.5G »). Je ne sais pas ce que ça aurait donné avec la 3G bridée Orange, mais j’ai uploadé quelques photos prises dans le Bound sur Flickr : chacune d’elles était en ligne en quelques secondes.
Bon, ça n’a pas duré longtemps, nous sommes ensuite entré dans la salle du Crazy Horse pour voir le spectacle 2008.
04092008017

Par contre, photos interdites et téléphones à éteindre pendant le spectacle. Tant pis pour vous…
SNV84090

A venir bientôt, un avis sur la 3G+ de Bouygues Telecom et probablement un test du Nokia N95.

27 août 2008

Nikon D90 : mon prochain reflex ?

Filed under: Ma Vie,Photographie,Technologies — Richard Ying @ 23:34. 11 commentaires.

Depuis plusieurs mois, je songe à changer d’appareil photo, je trouve mon D40X (toujours en réparation…) trop limité.
Le Nikon D40X a beau fournir des images très satisfaisantes (les photos en soirée sont en ISO1600-3200 et n’ont que très peu de bruit), avoir une autonomie au-delà de mes espérances (je ne suis jamais arrivé à avoir l’indicateur de batterie faible)… je trouve qu’il n’a pas assez de touches d’accès rapide (je suis obligé de passer par un menu), qu’il manque une fonction de bracketing (pas facile de faire du HDR dans ces conditions) et que l’autofocus est trop limité avec ses 3 collimateurs (quand la concurrence en fait au moins 9).

Aujourd’hui, Nikon a enfin annoncé la commercialisation d’un modèle qui répondrait à mes exigences : le D90.
Nikon D90
(suite…)

26 août 2008

Mes impressions sur l’Epson Stylus Photo 1400

Filed under: Internet et multimédia,Photographie,Technologies — Richard Ying @ 23:42. 4 commentaires.

Comme annoncé précédemment, j’ai reçu en test une imprimante Epson permettant de faire des agrandissements photos jusqu’en A3+ (330x483mm, format également appelé Super A3 ou Super B).
SNV83521

Peu habitué aux imprimantes photos (habituellement soit je fais tirer par des labos, soit je laisse sous forme numérique), je suis plutôt très satisfait de mes premiers tirages « à domicile ».
SNV83532
(suite…)

14 août 2008

Un agrandissement photo à faire ?

Filed under: Internet et multimédia,Technologies — Richard Ying @ 10:00. 45 commentaires.

Mardi, j’ai eu le plaisir de recevoir en prêt une imprimante grand format Epson.
SNV82263

Il s’agit de l’Epson Stylus Photo 1400. Inutile de dire que de nombreuses photos en sont rapidement sorties, surtout au retour de quatre semaines en Chine.
SNV82299

Différent du R1900 reçu par Gonzague ou Tiblond, l’Epson SP 1400 est le modèle juste en-dessous, destiné aux agrandissements photo pour le grand public.
J’ai pas encore eu le temps d’en faire un test fouillé, ça va venir, mais a priori le rendu est déjà excellent.
SNV82283

Avant d’utiliser tout pour le test et mes photos, je vous propose de gagner des tirages A4 de la photo de votre choix (ayez quand même une résolution suffisante).

Pour participer, vous pouvez poster jusqu’à 2 commentaires avec une adresse e-mail valide.
Les numéros 1 ; 4 ; 10 ; 14 ; 40 auront chacun droit à un tirage A4 sur papier photo glacé (dans la limite d’un tirage par personne), remis en main propre si vous êtes habitué des événements parisiens (cf. mes agendas du mois) ou envoyé par la Poste (à mes frais) si vous habitez trop loin.

EDIT : On change un peu les règles, le 40e commentaire aura un tirage A3+, mais il a intérêt à être sur Paris. Pour y arriver, vous avez le droit à partir de 16 heures de poster autant de commentaires que vous voulez. Ceux qui sont arrivés à 2 pourront reparticiper et ceux qui ont déjà gagné ne compteront pas.

Les commentaires postés ne s’afficheront pas avant que les 5 4 premiers tirages photos aient été attribués. Bien sûr, les commentaires excédentaires, diffamatoires, spams, etc. seront effacés et ne seront pas pris en compte.

12 juillet 2008

Imagine Cup 2008

Filed under: Comptes-rendus,Ma Vie,Microsoft & PC,Technologies — Richard Ying @ 9:12. 1 commentaire.

Paris a accueilli du 3 au 8 juillet dernier la finale mondiale de l’Imagine Cup, concours international de technologie organisé par Microsoft.
DSC_0131

Par équipe, et dans l’une des 9 catégories de compétition, les étudiants participants sont chargés de répondre au thème « Imaginez un monde où les nouvelles technologies
contribuent à l’amélioration de l’environnement ».
DSC_1144

Grâce à Benjamin Gauthey, j’ai été invité à couvrir l’événement, en même temps que plusieurs autres blogueurs.
DSC_1115
Problème, je n’ai pas été tellement disponible avec mon stage. Des problèmes côté familial ne m’ont pas plus aidé…
(suite…)

17 juin 2008

Firefox Download Day 2008

Filed under: Insolite,Internet et multimédia,Technologies — Richard Ying @ 9:00. 3 commentaires.

A partir de 19 heures et jusqu’à mercredi 19 heures, vous pouvez télécharger la nouvelle version 3 de Firefox pour tenter d’établir un record du monde du logiciel le plus téléchargé en 24 heures.

Download Day 2008

Pour le moment, il n’y a pas de précédent inscrit dans le livre Guiness des records, mais il convient de dépasser les 1,6 millions de Firefox 2. Attention, les téléchargements multiples sur un même ordinateur ne sont pas acceptés.

9 juin 2008

Apple : rien de nouveau (Snow Leopard 10.6, iPhone 3G…)

Filed under: Apple,Internet et multimédia,Technologies — Richard Ying @ 22:51. Les commentaires sont fermés.

Depuis 19 heures (GMT+1 DST), c’est la folie sur Twitter, Plurk et les sites d’infos Mac : Steve Jobs a présenté sa keynote du WWDC (Worldwide Developer Conference) 2008.

Le trucs qui intéresseront plus particulièrement le « grand public », ce sont :
• l’annonce d’une prochaine version 10.6 de Mac OS, nommée Snow Leopard (après Leopard, Tiger…),
• la mise à jour logicielle iPhone 2.0 qui permettra bientôt d’accéder à un Apps Store (où l’on pourra par exemple trouver une version de Twitteriffic pour iPhone).
• la sortie d’un iPhone 3G intégrant un GPS… annoncé depuis plus d’un an.
iPhone 3G
Mais il n’y a rien de nouveau, tout était déjà prévu à défaut d’être annoncé. Ca fait un moment qu’Apple ne nous surprend plus avec son petit « One More Thing » qui faisait d’Apple une entreprise vraiment innovante : pas de MacTablet, pas de NanoBook…
En lui-même, l’iPhone 3G n’a rien d’extraordinaire par rapport aux prédictions et se permet même de ne pas avoir de version 32Go. Toutefois, la baisse de prix et les nouvelles fonctions font que le rapport qualité/prix devient enfin raisonnable. Reste à savoir dans quelle mesure ça va baisser en France : le coût annoncé à la WWDC est un prix subventionné.

Le nouvel iPhone ne sortira en France que le 17 juillet prochain, et c’est Orange qui le dit. L’opérateur a donc tout son temps pour décider de ce qu’il va facturer.

> Les pages iPhone sur le site Apple.

1 juin 2008

Lancement des Assises du numérique

Jeudi, Eric Besson (Secrétaire d’Etat chargé de la prospective, de l’Evaluation des politiques publiques et du développement de l’Economie numérique) et Viviane Reding (commissaire européenne en charge de la société de l’information et des médias) ont lancé à l’Université Paris Dauphine les Assises du numérique.
DSC 0007

Elles doivent permettre, à la veille de la présidence française de l’Union Européenne, d’élaborer un plan de développement de l’économie numérique.
DSC 0020
Ce ne sera pas mission facile et les premières réactions sur le forum et sur le wiki de ces Assises le montrent…

J’étais présent le matin de cette journée de lancement et à part l’annonce de 27 pistes de réflexion (que je n’ai pas eu le temps de lire en détail), il n’y a pas grand chose de nouveau.
J’ai été assez déçu par la plupart des intervenant qui ont sorti un discours formaté et sans relief, avec parfois même des contre-sens juridiques ou techniques. Comme pour d’autres blogueurs présents, seul Tariq Krim m’a semblé crédible avec son plaidoyer pour l’entrepreunariat.
DSC 0045
Il s’agissait plus de faire le point sur la situation, chacun donnant sa position sans concession aux voisins. Je suppose que toutes ces problématiques seront approfondies au cours des ateliers du mois de réflexions qui suit.

Au niveau de l’accueil, tout le monde a eu droit à un petit sac rempli de communiqués de presse et à une bouteille d’eau, les blogueurs étaient au fond de la salle par manque de prises (c’était quand même la salle de conférence de l’OTAN du temps où elle était à Paris) et il faisait 31°C.
DSC 0006
Sur ce dernier point, il était facile de comprendre qu’à 11 heures et avec les bouteilles d’eau vidées, la salle ait perdu une bonne partie de son public…

Pour les « ateliers » de l’après-midi, j’ai dû partir pour cause de révisions de marketing, mais il semble que les désertions ont été très importantes.

> Quelques autres photos de la matinée aux Assises du numérique depuis mon fond de salle.
> Chez Embruns.
> Chez Daniel Glazman.

25 avril 2008

Mowbli’s Party 3

Hier soir, le blog Génération Phone House et son rédacteur Cédric Bonnet organisaient la troisième édition de la Mowbli’s Party. The Phone House annonçait en marge de cette rencontre la commercialisation de l’Airis Kira 740, concurrent de l’eeePC d’Asus.
DSC 0062
DSC 0081

Je ferais plus tard un billet consacré à l’offre proposée par The Phone House couplé à mon test de l’Airis740.
(suite…)

16 avril 2008

Présentation du LG Touch DVB T80 aux blogueurs

Filed under: Comptes-rendus,Internet et multimédia,Ma Vie,Technologies — Richard Ying @ 23:25. Les commentaires sont fermés.

Hier soir, LG Electronics présentait son nouveau baladeur TNT aux blogueurs, le LG Touch DVB T80., ou plus simplement le T80.
DSC 0011
Il est donc tactile (mais pas multitouch) sur un écran 400×240 de 240 000 couleurs, inclut un tuner TNT DVB-T, un tuner radio FM, lit les photos en JPG, lit la plupart des fichiers audio et vidéo (il a eu un peu de mal avec un WMV, à moins que la vidéo ait été mal encodée), comprend quelques jeux, mais n’a que 4Go de capacité et ne permet pas l’enregistrement de programmes. Il charge et se synchronise en USB. (suite…)

17 janvier 2008

PCBook Air : la riposte est de taille face au nouveau Mac

Filed under: Apple,Insolite,Microsoft & PC,Technologies,Videos — Richard Ying @ 7:54. Les commentaires sont fermés.

> Par et via Chauffeur de Buzz.
> Pour rappel, l’originale.

15 janvier 2008

MacBook Air : la déception

Filed under: Apple,Technologies — Richard Ying @ 23:23. 1 commentaire.

Pfuitt… ! malgré l’esthétisme du nouveau venu dans la famille Mac, je suis plutôt déçu par ce modèle sans autre avantage que sa faible épaisseur…
Le MacBook Air n’a pas de performances extraordinaires par rapport à d’autres ordinateurs, y compris face au MacBook.
Il n’est pas du tout évolutif, on ne peut l’ouvrir sans perdre sa garantie, même pour remplacer la batterie ou augmenter la RAM (alors qu’on pouvait le faire sans risque sur les MacBooks).
Autres défauts : pas de micro, pas de son stéréo, besoin du DVD d’installation sur soi pour utiliser un lecteur DVD…
Pire encore, mais habituel de la part d’Apple : la marge qu’elle se fait sur le dos des Européens en prenant pour référence un taux €/$ de 1,2 alors qu’il est d’environ 1,5 depuis un bon moment… Les plus fanatiques de la marque pommée paumée diront qu’il s’agit d’un léger mieux par rapport au taux de 1€ = 1$ trop souvent pratiqué.
A part ça, la seule différence notable qui ne constituerait pas un inconvénient, c’est le trackpad multitouch…

Page suivante »

© Richard Ying • 1999-2014